La force des faibles

    est le titre de la conférence qu'il donnera au Narthex le 14 novembre prochain, à la Bourse du Travail de Tarbes à 20h30.

J.C. Guillebaud est déjà intervenu en 2004 au Narthex ("Une société en panne d'avenir ?")

       « D’un peu partout, aujourd’hui, se lèvent des voix, des témoignages, des figures qui expriment un « éloge de la faiblesse ». Ces témoignages sont de mieux en mieux entendus. Ils circulent de bouche à oreille. Pourquoi ? D’abord parce qu’ils viennent en contrepoint d’un discours comminatoire exactement contraire. Je pense à ces injonctions permanentes : compétition, efficacité, compétitivité, challenge, conquête, concurrence, etc. Je pense à la célébration des gagnants, des vainqueurs, des « malins », que j’interprète comme une promotion du cynisme. On comprendra qu’elle provoque, en retour, un éloge de la faiblesse qui sonne comme un appel compensatoire à l’espérance. Est-il entendu ? Je crois que oui. »

Jean Claude Guillebaud

Biographie

Né le 21 mai 1944 à Alger, Jean-Claude Guillebaud est licencié en droit, diplômé d'études supérieures de sciences criminelles.

Grande figure du journalisme, il a débuté au journal Sud-Ouest en 1965 ; fut grand reporter au journal Le Monde de 1973 à 1980 ; lauréat du Prix Albert Londres en 1972. Il est éditorialiste au Nouvel Observateur à partir de 2010 ; chroniqueur à l’hebdomadaire La Vie et au journal Sud Ouest Dimanche . Il a présidé Reporters sans frontières (RSF) de 1988 à 1993. Il a parrainé l’agence de presse associative Reporters d’espoirs fondée en 2007.

Directeur littéraire aux Arènes et à l’Iconoclaste, il a longtemps été directeur littéraire au Seuil. Il a également fondé les éditions Arléa en 1986.

Il est par ailleurs le fondateur avec Régis Debray du club de réflexion Phares et balises .

Ses livres ont été couronnés par plusieurs prix notamment le Prix Roger Nimier pour Le voyage à Kéren ; le Prix Jean-Jacques Rousseau pour La trahison des Lumières : enquête sur le désarroi contemporain ; le Prix Renaudot Essai pour La tyrannie du plaisir ; le Prix européen de l’essai Charles Veillon pour Le principe d’humanité ; le Prix Humanisme de la Franc-maçonnerie française pour La force de conviction : à quoi pouvons-nous croire ?

__

Quelques ouvrages:

  • L’Esprit du lieu (2000)
  • Le Goût de l'avenir (2003)
  • La Force de conviction (2005)
  • Comment je suis redevenu chrétien (2007)
  • Le Commencement d'un monde, vers une modernité métissé (2008)
  • La Vie vivante (2011)
  • Une autre vie est possible. Comment retrouver l’espérance (2012)
  • Je n'ai plus peur (2014)
  • La foi qui reste (2017)

Parmi ses ouvrages, seront sur la table du Narthex :

 

 

LA FOI QUI RESTE

2017 - éd. de l'Iconoclaste. 242 p. 15€

 

UNE AUTRE VIE EST POSSIBLE

2014 - éd. Pocket